ALIMENTATION PAUVRE EN GLUCIDES

Voilà deux semaines que j’ai diminué
l’apport en glucides dans mon alimentation !

Les glucides, c’est quoi ?

Les glucides sont le carburant du corps : ils constituent notre principale source d’énergie. En revanche, contrairement aux protéines et aux lipides, ce ne sont pas des nutriments essentiels, puisque notre corps sait les fabriquer à partir des autres nutriments. On les connaît également sous le nom de sucres, dont vous avez sans doute déjà entendu parler sous les termes de « sucres rapides » et « sucres lents ».

Pourquoi ???

Le but pour moi était d’améliorer ma santé et surtout de réduire les grignotages entre les repas, car, souvent je mange très peu à table, et quand j’ai réellement faim, ce n’est ni le moment, ni l’endroit idéal, et du coup mes repas ne sont pas toujours conséquent en terme de quantité. 

J’ai donc fais des recherches pour être mieux rassasié durant mes repas, mais aussi parce que depuis longtemps je m’interroge sur les méfaits de certains aliments qui peuvent accentuer les douleurs liées à ma maladie. C’est d’ailleurs pour cette raison que le lait de vache ne fait plus parti, ou presque (quelque écarts) de mon alimentation. J’ai senti beaucoup de bienfaits sur ce changement.

L’alimentation pauvre en glucides c’est quoi ???

Ce régime est souvent pratiqué pour optimiser sa santé ou mincir ! 

Les anglophones disent : Garbage in, garbage out. Cela signifie que si on met de mauvaises choses dans un système, on obtient des résultats tout aussi mauvais : mauvais aliments, donc mauvaise santé.

Ne vous arrive-t-il pas en sortant d’un fast food, quelques heures après de vous sentir mal, d’avoir faim, de ne plus avoir d’énergie ??? bref vous n’êtes pas rassasié du moins vous avez mangé du mauvais gras. Si on prends l’exemple de l’expérience de Morgan Spurlock, avec son documentaire « super size me » on comprends mieux les méfaits de malbouffe. 

Accusés à tort de faire grossir, les glucides peuvent constituer jusqu’à 50% de notre apport calorique quotidien. Si l’on privilégie, par exemple, les céréales de grains entiers et les légumineuses, ils contribuent même à aider à la gestion du poids. En effet, comme ils sont très rassasiants en raison des fibres qu’ils contiennent, on en mange moins. Un régime trop faible en glucides force l’organisme à se tourner vers d’autres sources caloriques, en particulier les lipides. En cas de jeûne prolongé, il ira jusqu’à fabriquer des glucides à partir des protéines. Par contre, si la consommation journalière de glucides est trop élevée, le corps va expérimenter un pic d’insuline et stocker ce surplus sous forme de graisse, qui viendra augmenter le tissu adipeux.

Pour ma part, depuis que j’ai réduis les glucides, je prends un petit déjeuner beaucoup plus complet et je n’ai donc plus de fringales entre le matin et le repas du midi. Je mange plus de légumes et de légumineuses. Je suis déjà une grande consommatrice de légumes et je dois faire attention à mon alimentation compte tenu des effets indésirables de mes traitements donc pour moi ça ne me paraît pas trop contraignant. J’ai remplacé le pain par des tartines de sarrasin ou de châtaigne. Le matin c’est souvent un bowl cake ou un porridge alors qu’avant ça se résumé souvent à un yaourt protéiné et je devais me forcé. Maintenant je prends plaisir à déjeuner. Et le week-end, c’est régulièrement que nous préparons des brunchs, donc le petit déj’ parfait ! 

Les aliments à éviter, par ordre d’importance

  • Sucre: boissons gazeuses, jus de fruits, l’agave, bonbons, crème glacée et bien d’autres.
  • Les céréales: blé, épeautre, orge et de seigle. Comprend pains et les pâtes.
  • Les gras transformé:  » huiles  hydrogénée » ou « partiellement hydrogénée ».
  • Hautes Huiles oméga-6 graines et végétaux: graines de coton, de soja, les huiles de tournesol, de pépins de raisin, de maïs, de carthame et de canola.
  • Les édulcorants artificiels: aspartame, saccharine, sucralose, acésulfame de potassium et CYCLAMATES. Utilisez Stevia à sa place.
  • Les produits «Diététique» et «faibles en gras»: Beaucoup de produits laitiers, céréales, craquelins, etc
  • Aliments hautement transformés: Si elle ressemble à elle a été faite dans une usine, n’en mangez pas.

Les aliments que vous pouvez manger à volonté 

  • Viandes : N’importe quel type, en incluant boeuf, porc, viande de chasse, poulet, etc. Vous pouvez manger le gras de la viande ainsi que la peau de poulet. Si possible, essayez de choisir de la viande bio ou nourrie à l’herbe.
  • Poissons et fruits de mer : N’importe quel type. En particulier, les poissons gras tels que le saumon, le maquereau et le hareng sont excellents. Evitez les poissons élevés.
  • Oeufs : Tous les types : bouillis, frits, en omelette, etc. Préférez les oeufs bio ou élevés en plein air.
  • Graisses naturelles, sauces riches en graisses : Utilisez du beurre et de la crème pour cuisiner, cela donnera du goût et vous serez plus rassasié. Essayez les sauces béarnaise et hollandaise : vérifiez les ingrédients ou faites-les vous-même. L’huile de noix de coco et l’huile d’olive sont d’autres bonnes options.
  • Légumes qui poussent au-dessus du sol : Tous les types de choux, tels que chou-fleur, brocolis, choux chinois, choux de Bruxelles. Asperges, courgettes, aubergines, olives, épinards, champignons, salades, avocats, oignons, poivrons, tomates, etc.
  • Produits laitiers : Choisissez toujours les produits entiers (non allégés) comme le vrai beurre, la crème (40 % de lipides), crème aigre, yaourt grec et fromage gras. Faites attention au lait car il contient beaucoup de sucre de lait. Evitez les produits aromatisés, sucrés ou « light ».
  • Noix : Excellent pour grignoter à la place des bonbons (idéalement avec modération).
  • Baies : Framboises, groseilles, myrtilles, etc. OK avec modération, si vous n’êtes ni très stricts ni allergiques. Excellent avec de la crème fouettée.

J’espère que cette article vous a plu et si vous avez des questions n’hésitez pas !

Pour ma part, je me suis pas mal documenté sur cette alimentation car je cherchais à être mieux rassasié car j’avais une envie permanente de manger, et j’ai eu une période très critique au niveau de ma perte de poids, vis à vis des médicaments et de leurs effets anorexiques sur mon corps… je suis descendu en dessous de 45 kg et j’avais atteins 18 d’IMC, et c’était bien la première fois que je me sentais en danger, et que je cherchais à prendre du poids donc je trouve que cette alimentation est une bonne alternative. Il faut savoir que parfois, on ne maîtrise pas son corps face à certaines maladies

2 commentaires sur “ALIMENTATION PAUVRE EN GLUCIDES

  1. Du coup depuis ta grosse perte de poids tu as reussit à reprendre?
    Pour ma part je grignote beaucoup, mais quand j ai des phases de sevrage je ne vois pas d effet sur mon poids ou ma silhouette à mon grand desarroi. Enfin surtout en ce moment vu que je n’ai pas fait de sport depuis 2 mois (de chez moi) et que franchement coté balance je le vois, et coté bouffe en pagaille je le ressens.
    Faudrait vraiment que je teste une semaine clean mais franchement à chaque fois j’y arrive pas c est pénible, c est surtout qu’en faite je suis super mal documenté sur le sujet

    1. oui et heureusement car les médecins parlaient d’anorexie…. j’ai repris 4 ou 5 kg ! c’est jamais facile de s’adapter à une alimentation. Pour ma part, les débuts de semaine, j’ai très peu d’appétit compte tenu des effets des traitements sur mon organisme. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *