JEUX DANGEREUX A L’ECOLE ! LEVONS LE TABOU !!!

JEUX DANGEREUX A L’ECOLE ! LEVONS LE TABOU !!!

Hello les amis !!!

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un article concernant un sujet trop tabou !!! je ne pensais pas parler des jeux dangereux si tôt !

Il y a quelques jours, j’ai pu assister à une réunion du conseil municipal de ma commune, et un des sujets concerné l’école. Une des élues nous a révélé une information qui m’a fait froid dans le dos. Nous avons appris que des enfants pratiquaient le jeu de la tomate dans la cour de récréation. La même cour qu’occupe Lilou, et la même classe après confirmation. Je ne pensais pas m’inquiéter si tôt de ce genre de pratique. D’ailleurs je me demande encore pourquoi on l’appelle  » jeu  » !

Certains enfants se laissent facilement influencer. Ces pratiques ont toujours existé dans les cours de l’école malheureusement, mais sont restés longtemps secrets. Ces jeux inquiètent certains et d’autres n’en connaissent pas toujours l’existence, ou comme moi, on ne pense pas que nos enfants peuvent être touchés si jeune. Les dangers dans la cour de récré ont bien évolué. Avec l’arrivée d’internet dans la vie de nos enfants, des nouvelles formes de jeux débarquent…. 

On imagine nos enfants jouer à cache cache, au ballon à la récré, aussi nous annoncer que la pratique de jeux dangereux à l’âge de 6 ans se fait dans la cour peut nous alarmer. 

Dans le cas de ma fille, c’est un nouvel élève provenant d’une autre région qui est arrivé à l’école en septembre sans oublier dans ses bagages la pratique du jeu de la tomate !

Le jeu de la tomate, c’est quoi ? 

Le jeu de tomate consiste à s’empêcher de respirer aussi longtemps que possible jusqu’à devenir rouge (d’où son nom). Et ce, dans une recherche de sensations fortes voire d’hallucinations. Il est très prisé des dix ans et moins et devient très dangereux lorsqu’il est pratiqué à plusieurs. C’est-à-dire quand un enfant en aide un autre à maintenir son nez et sa bouche fermés. En France où une association spécialisée existe, ce jeu a déjà fait plusieurs victimes.

Le conseil de classe se déroulant incessamment sous peu, j’ai décidé d’alerter un maximum de parents et surtout les parents d’élèves. Aucun parent n’était au courant de ces divertissements. Par conséquent, j’ai demandé à l’instituteur et au représentant des parents d’élèves de voir si il y avait des choses en cours et si les parents allaient être alertés afin de sensibiliser nos enfants face à ces pratiques dangereuses. 

Je trouve ça désolant de devoir essayer d’alerter les enseignants alors que ça devrait être l’inverse, mais ce genre d’informations ne ferait-il pas de mauvaises pub encore une fois à l’école ? 

La sécurité de nos enfants n’est-elle pas la priorité ? 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *